Actualités

Mémoire individuelle mémoire collective

Parmi la programmation de la semaine contre le racisme et les discriminations organisé par le MRAP St Nazaire, les élèves du lycée Olivier Guichard se sont mobilisés sur deux événements forts de notre histoire à l’initiative de Catherine Gicquiaud (CPE) animant les ateliers théâtre et accompagnés par leur professeur Mme Vilain et Mme Chanu.

IMG 20220330 WA0005
Rencontre des élèves avec Michel Simonot

Vendredi 25 mars, les élèves de 1CM et TCM ont effectué une lecture de certains passages de la pièce de théâtre de Michel Simonot « traverser la cendre ». Dans ce texte, il tente de dire l’indicible : le traumatisme de l’extermination des Juifs d’Europe par l’Allemagne nazie Michel Simonot, écrivain, metteur en scène, et sociologue français a été particulièrement ému d’entendre les jeunes interpréter son texte.

IMG 20220330 WA0006 1
Agnès Muhire
IMG 20220330 WA0007 1
Les élèves
IMG 20220330 WA0008 1
Michel Simonot

Lundi 29 mars ce sont les élèves de CAP C1 qui ont abordé via un jeu de l’oie le génocide du Rwanda avec la rencontre et le témoignage d’Agnès Muhire médiatrice à Athénor qui a raconte dans « Le courage pour traverser » comment elle a survécu au génocide des Tutsis en 1994 au Rwanda.

Ces rencontres ont été possibles grâce au partenariat avec Athénor et Elisabeth Crusson

« Mémoires individuelles, Mémoires collectives »

La colonisation, le partage de l’Afrique, la Shoah, la guerre d’Algérie, le génocide des Tutsis au Rwanda, cinq tragédies et cinq approches différentes : une exposition, le texte d’un écrivain, l’analyse d’un historien, le témoignage d’une Tutsi et des textes chantés. Cinq façons d’interroger nos mémoires, loin d’une mémoire instrumentalisée pour fabriquer un roman national mythifié.

Les associations du Collectif nazairien de lutte contre le racisme et les discriminations vous proposent de participer à leurs rencontres et échanges sur le thème des « Mémoires individuelles, Mémoires collectives ».

En fil rouge, pour les plus jeunes : « Le jeu de l’Oie, Jeu de Loi » permettra de réfléchir de manière ludique ensemble à ce qui alimente le rejet de « L’Autre » et d’évoquer les mémoires collectives.

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Autres articles

Les BTSAquaculture2 ont dégusté