Rendez-vous mensuel à la BOX !

Comment accompagner au mieux les jeunes filles pour éviter la précarité menstruelle.

 

Les règles représentent encore un immense tabou en France. Il était temps que les pouvoirs publics s’emparent de cette question, devenue un sujet de société : la lutte contre la précarité menstruelle constitue à la fois un enjeu de santé publique, d’égalité entre les genres et d’égalité des chances, de justice sociale et d’éducation.

En effet lors de ces périodes, on constate un taux important d’absentéisme chez les jeunes filles qui n’ont pas nécessairement les moyens d’acquérir des protections, les pénalisant par conséquent dans leur scolarité.

Aussi la Région Pays de la Loire a décidé en mars 2021 à l’occasion de la journée de la femme de lancer une expérimentation dans 13 lycées de la région pour la mise en place de Box de distribution gratuite de protection périodique en libre accès. C’est ainsi que deux d’entre elles ont été installées à l’infirmerie et à l’internat des filles au Lycée Olivier Guichard

La Région a souhaité offrir aux jeunes filles des produits de la meilleure qualité possible. Afin d’éviter tout risque d’irritation, d’intolérance ou d’allergie, les serviettes et les tampons mis à la disposition des lycéennes sont constitués à 100 % de coton bio, sans parfum, sans perturbateurs endocriniens, sans chlore, sans parabène, sans glyphosate, ni dioxine. De plus des cups, culottes menstruelles sont proposées afin de laisser un large choix aux jeunes filles.

A la rentrée de septembre une information spécifique a été faite par l’infirmière du Lycée Sylvie Loutrel auprès des jeunes filles et fin septembre un petit questionnaire d’évaluation a permis de montrer que les culottes menstruelles avaient été plébiscitées par les utilisatrices. De plus certaines n’hésitent plus à passer la porte de son bureau pour s’informer sur le sujet.

Ce projet contribue au projet d’établissement par la prise en compte du développement durable et la sécurisation des parcours.

Les 13 établissements pilotes en Pays de la Loire :

  • Lycée Olivier Guichard – Guérande (44)
  • Lycée Léonard de Vinci – Nantes (44)
  • Lycée Notre-Dame – Rezé (44)
  • MFR – Aigrefeuille (44)
  • Lycée Julien Gracq – Beaupréau (49)
  • MFR – Doué la Fontaine (49)
  • Lycée Réaumur – Laval (53)
  • Lycée Haute-Follis à Laval (53)
  • Lycée Bellevue – Le Mans (72)
  • Lycée Marguerite Yourcenar – Le Mans (72)
  • Lycée Estournelles de Constant – La Flèche (72)
  • MFR – Fyé (72)
  • Lycée François Truffaut – Challans (85)

Après cette phase pilote, la Région envisage d’étendre cette opération à tous les lycées des Pays de la Loire.

. En France, la précarité menstruelle concernerait 1,7 millions de femmes, selon le décompte réalisé par l’association Règles élémentaires.