L’Eco Cross : un temps fort sportif et environnemental

Comme chaque année, le lycée vient d’organiser un cross destiné aux élèves, aux enseignants et au personnel. Un temps fort initié par Hélène Rondeau : enseignante en hôtellerie et Fabrice Cugny : professeur en aménagement paysager et coordinateur développement durable. 

Pour 2020, l’évènement se voulait à la fois sportif et environnemental. Les 27 équipes étaient composées de 4 coureurs et 2 éco lycéens ou membre du personnel. Ces derniers devaient collecter des déchets situés dans le lycée, qui étaient ensuite rapportés au point de contrôle puis pesés. Certains déchets jugés plus nocifs que d’autres rapportaient plus de points. 

Parmi les objets trouvés dans le lycée, les équipes ont ramenées beaucoup de mégots et de papier. 

Comme l’a précisé Fabrice Cugny “on ne pensait pas que les élèves allaient trouver autant de déchets. Ils ont également recensé tous les avaloirs pluviaux pour pouvoir prochainement y apposer une plaque où sera inscrit Ici commence la mer… Avec ce ce type d’opérations, nous voulons sensibiliser les élèves sur la problématique liés aux déchets et à la qualité des eaux. Nous souhaitons également accueillir plus de biodiversité comme des refuges à insectes, des nichoirs, des gîtes pour les chauves-souris etc. Enfin, au printemps nous réitérerons peut-être une nouvelle opération de nettoyage”. 

Quand à la partie sportive, Hélène Rondeau s’est réjouit qu’il y ait eu “plus d’élèves que l’année dernière, autour d’un thème très fédérateur, et dans un esprit de coopération entre les participants”