Le bien-être des élèves au coeur de la rentrée scolaire

Au lycée professionnel Olivier Guichard, deux projets importants vont occuper cette semaine de rentrée scolaire. Des propositions nouvelles et dédiées aux lycéens, pour leur apporter plus de confort. La première d’entre elles concerne l’intégration des nouveaux élèves. Auparavant, les jeunes découvraient leur établissement et son environnement sur une journée. Mais cette semaine, ils participeront à de nombreuses propositions pédagogiques étalées sur cinq jours. Comme le soulignent les initiateurs de ce temps fort « il s’agira de s’approprier le lycée à travers des rituels et des ateliers ludiques. Nous tenions à ces moments partagés et dans une bonne ambiance. Une journée c’était trop court, mais c’est aussi un pari que de passer de quelques heures à cinq jours. Cela va concerner les nouveaux élèves, soit environ cent soixante-dix jeunes avec la participation de cinquante enseignants, y compris des membres du personnel de la vie scolaire et du secteur de la santé ». Au programme : s’approprier les règles scolaires, construire le vivre ensemble, connaître son établissement, découvrir la ville de Guérande, travailler sur les différentes formations du lycée et découvrir le programme européen ERASMUS +, avec des Olympiades, des moments de convivialité et des ateliers.

Concernant la seconde nouveauté, il s’agit d’un projet pour l’ensemble des élèves. « Suite à une demande de nos lycéens et grâce au financement de la région » précise le proviseur Brice Lucas, « nous avons réhabilité un espace inoccupé pour créer une Maison des Lycéens. Il s’agira d’un lieu de vie équipé de manière confortable, avec un espace détente, un bar, des ordinateurs, etc. C’est une création qui concerne plus de trois cents mètres carrés et qui va nous permettre de mener également certains projets (conférences, expérimentation pédagogique). À l’origine, il s’agissait d’un préau non utilisé et il n’y avait pas d’endroit confortable sur le site pour se reposer ou simplement discuter dans de bonnes conditions et au chaud. C’est donc une importante amélioration, en particulier pour les internes qui représentent une centaine d’élèves ».