Environnement et bien-être au centre d’un projet

Dans le cadre de l’EIE (Enseignement à l’Initiative de l’Etablissement) des élèves d’horticulture et des travaux paysagers viennent d’installer deux buttes. Afin d’y apporter un intérêt pédagogique, elles ont été réalisées selon deux techniques différentes. « Cela permet aussi de travailler avec plusieurs matières organiques » précise Céline Guillemot, enseignante en travaux paysagers. De plus, les élèves ont choisi de créer un jardin zen.

La première butte comprend une part importante de rondins. Elle s’auto-régénère grâce au terreau, au fumier, aux déchets du lycée et aux copeaux de bois qui viennent nourrir les plantes. La seconde est composée de couches de carton, de terre, de feuilles mortes et de gazon. C’est ce que l’on appelle la technique « en lasagnes ».

Une zone a été laissée en fauche tardive agrémentée de cheminements, avec un roncier  tandis qu’à proximité on y trouve une expérimentation sur une préparation du sol préalable à une mise en culture sans labour ni autre travail du sol (travail réalisé par les verres de terre).

Enfin, des panneaux explicatifs ont été prévus pour l’ensemble de ces aménagements. Une initiative pédagogique et innovante, et qui est accessible aux visiteurs puisque ces buttes sont situées devant les serres de l’établissement scolaire.